Poussières minérales

Images numériques et impressions UV sur dibond, L 40 cm x l 20,6 cm pour chaque impression, 2021-2022

Ce travail est réalisé avec la technique de la photogrammétrie numérique. Les pierres initiales scannées et numérisées se substituent par un nuage de points coordonnées dans un espace orthonormé. A travers ce processus de transfert, la pierre change d’état, constituée d’un ensemble de données numériques, elle devient une matière fluide. Comme dans un processus naturel d’érosion et de sédimentations, de ces pierres il ne reste alors que des poussières de données qui sont ensuite figées par l’impression.